LA FRAISE DE WOIPPY



L'histoire de la Fraise de WOIPPY

Jusqu'au milieu du IXXème siècle, un bon quart de la population Woippycienne vivait encore de la vigne.

Mais déjà avant la crise du phylloxéra de la fin du siècle, les plants de vigne ont commencé à être arrachés pour être remplacés par une culture nouvelle introduite en 1668, et qui fera les beaux jours de Woippy, LA FRAISE.

C'est en 1868, à l'issue d'un voyage en Bretagne dû sans doute à des raisons familiales (ils sont apparentés aux GUEPRATTE de Brest), que les Frères VION (Jacques et Dominique) ramènent à WOIPPY quelques fraisiers qui confiés à plusieurs familles (la tradition locale di six) et replantés aussitôt, vont former la souche des fraiseraies de la localité et des environs.

Dans les premières années après l'annexion, la culture fraisière se développe rapidement. A WOIPPY même, la fraisiculture s'étend sous l'impulsion de Nicolas et François LAPIED, de Philippe MANGENOT, d'Étienne ZENNEZENNE. La fraise gagne la plaine et gravit les coteaux. Woippy gagne peu à peu sa réputation de Pays des fraises.

A partir de 1898 les fraises destinées à la consommation et aux conserveries sont expédiées en Allemagne.

C'est à cette époque que les producteurs créent le Syndicat des Producteurs de Fraises (ancêtre de la Coopérative).

Le succès de la fraise est à l'origine de la construction de la première gare à WOIPPY. En effet, l'expédition massive des fraises vers l'Allemagne impose une solide infrastructure ferroviaire et c'est donc en 1901 que WOIPPY est équipé de sa première gare.

En 1908, l'exportation des fraises s'intensifiant, la construction d'une nouvelle gare (la gare actuelle) est rapidement décidée.

1919 - 1939 L'âge d'or de la fraise : Le Val de Moselle vit alors l'une des plus riches pages de son histoire économique et l'un des temps forts de sa civilisation rurale.

L'entre deux guerres est marqué par une extension géographique de la culture de la fraise (Ars sur Moselle, Ancy, Jouy aux Arches, etc.) qui remplace rapidement les vieux ceps condamnés.

1940 - 1945 : L'occupation allemande et l'expulsion de nombreux producteurs entraînent le déclin de la culture fraisière.

Le 9 juin 1948, la fraise de Woippy vit une "première" : l'expédition de deux tonnes de fraises en Angleterre par AVION.

Jusqu'en 1962, la culture de la fraise est prospère. A partir de 1962 commence le déclin de la production fraisicole qui trouvera sa conclusion avec la fermeture de la Coopérative de Woippy le 20 juin 1997.


La Fête des Fraises

Dès la fin du XIXème siècle, les Woippyciens clôturaient par bals et jeux la saison des Fraises.

En 1926, Le Syndicat des Producteurs et la société de Musique "l'Union de Woippy" s'entendent pour organiser une fête officielle et pour lui donner tout le faste souhaité, décident d'élire une Reine des Fraises.

Cette première fête se déroule le 20 juin.


Le Rucher
La rue de Nachy
La Haute Maison
L'église
La maison "En Biche"
Le château

La Moselle
Accueil