HERMEVILLE
(Hermin villa, Hermetis villa, Harmevilla, Hermevilla - patois : Armaïvelle)


Cet important village est situé dans la plaine de la Woëvre, sur le ruisseau d'Eix, qui se jette
dans l'Orne.

Le nom d'Hermès (dieu grec puis romain) semble avoir formé celui d'Hermeville, ce qui ferait
remonter l'origine de cette localité à l'époque gallo-romaine. En 1828, on a aplani un tertre ou monticule (tumulus) ayant plus de 3 mètres de haut et 125 mètres de circonférence. Au milieu, se trouvait un tombeau que l'on suppose avoir été celui d'un grand chef franc.

En 1399, l'armée de Sarrebrück se logea de force à Herméville avec ses hommes et leurs chevaux,
elle causa de grands dommages.

Le 4 décembre 1426, le cardinal Louis de Bar, reconnaît dans une lettre que la ville Herméville appartient en toute seigneurie et justice au Chapitre de la Cathédrale de Verdun.

Un village voisin , Hardancourt, détruit plus tard par les guerres, était sous la juridiction des officiers de la prévôté d'Etain.

En 1635, une troupe de Bourguignons se précipita sur Herméville, pilla et ravagea tout le village.
Les habitants des environs se rassemblèrent et poursuivirent les dévastateurs jusque sur le pont d'Etain. A cet endroit, les Bourguignons soutenus par leurs compatriotes possesseurs de la ville,
firent volte-face et tuèrent de nombreux paysans dont vingt d'Herméville.

Le siège de la prévôté de Foameix fut transféré à Herméville au 17ème siècle.

L'église fut construite de 1777 à 1778.




Abaucourt
Boinville
Chatillon sous les Côtes
Damploup
Dieppe
Grimaucourt en Woëvre
Gussainville
Hautecourt
Moranville
Moulainville
Rouvres en Woëvre

Accueil