L'HISTOIRE de PLAPPEVILLE


Antiquité : De certaines recherches, il ressort que les environs de la ville de Divodorum (METZ) étaient déjà peuplés avant la période romaine.

621 : Saint Pappole, 28e évêque de METZ établit sa résidence d'été "PAPPOLI VILLA" à l'emplacement de l'actuel village. C'est à cette époque que le village prend le nom de PLAPPEVILLE.

923 : Le village est détruit par Henri l'Oiseleur. Les moines de Saint Symphorien le reconstruisent et élèvent une chapelle qui, par la suite, deviendra l'église Sainte Brigide.

1143 : La possession de l'église de Plappeville et de ses dépendances passe sous l'autorité de l'abbaye de Gorze. Elle redevient à nouveau possession de l'abbaye de Saint Symphorien en 1212.

De 1346 à 1443 : Le Pays Messin est par trois fois ravagé par Robert de Commercy. Ensuite, se déroule la guerre entre Metz et le Duc de Lorrain qui dure 7 mois et oblige les villageois à se réfugier dans la cité (Metz). A leur retour, tout est ravagé : maisons, église, terres.

1552 : PLAPPEVILLE est rattaché à la France.

Entre 1588 et 1593 : PLAPPEVILLE est renommée pour ses faits de sorcellerie. Durant cette période 30 personnes du village sont condamnées sous cette inculpation et exécutées en place publique.

1603 : Nicolas Houillon aménage une source ferrugineuse dite de "La Bonne Fontaine".

Durant les guerres de Trente Ans et de Lorraine, le village subit d'importants dégâts :
1635 : Plappeville est attaqué par l'armée de Bernard de Saxe-Weimar.
1636 : Les Croates "cravaccs", soldats de l'Empereur, attaquent sauvagement le village qu'ils pillent et tentent d'incendier.
1643 : Une bande de Bourguignons pille le village.

Ces guerres entraînent un autre fléau : Les épidémies propagées par les soldats. La peste (parfois mélangée au typhus), est la plus redoutée car très contagieuse. Elle décime les populations. Parmi les victimes figure Pierre LAPIED, maire de Plappeville et parrain de Jean BAUCHEZ.

1701 : Les premiers registres d'État Civil, tenus par les prêtres, apparaissent dans le village (ils seront pris en charge par la municipalité en 1790).

1789 : Les habitants de Plappeville adressent au roi leurs cahiers de doléances : les revendications portent essentiellement sur les impots auxquels ils sont soumis. Durant la période révolutionnaire, le village ne souffre pas beaucoup et de ce fait, de nombreux émigrés y trouvent refuge.

1814 : Le village est occupé par une division russe.

1870 : Le Maréchal Bazaine, chargé de la défense de Metz, installe son Quartier Général à Plappeville.
A l'issue de cette guerre, Plappeville, comme l'ensemble de la Moselle et de l'Alsace, se retrouve sous domination allemande.

11.11.1918 : Les Plappevillois retrouvent la nationalité Française.

11.11.1940 : 40 % de la population du village est expulsée par les allemands.

Jean BAUCHEZ, Greffier de Justice pour l'abbé de Saint Symphorien, a laissé un journal qui rend compte des évènements qui se sont déroulés à Plappeville dans la première moitié du 17e siècle :

À cette époque, le village comptait environ 300 habitants. Ceux-ci étaient rarement propriétaires de leurs terres et encore moins de leur maison. Parmi ceux qui possèdent, outre l'abbaye de Saint Symphorien, le Chapitre et la Cathédrale de Metz et autres autorités religieuses et des bourgeois messins, figurent 2 familles plappevilloises (dont la généalogie intéresse certains d'entre nous) : LAPIED et BAUCHEZ que l'on trouve à la tête de l'organisation administrative.


VISITE DE PLAPPEVILLE


Plappeville
Moselle
Accueil