ROUVRES EN WOËVRE
(Rubrum, Rourum-vicum, Rovreium, Ruvera in vepria - patois : Raouf)


Rouvres est situé sur la départementale 906.

Alon de Verdun prit à l'évêque Thierry un village appelé Rouvum vicum,
probablement Rouvres, vers 1065. Rouvres fut affranchit en même temps que
Lanhères par Geoffroy III de Dun en 1294.

En 1322, des soldats de Verdun marchèrent sur Rouvres, forcèrent le château
et mirent le feu au village.

De 1413 à 1415, "la guerre de Mangienne" entre des duchés de Luxembourg et le
duché de Bar, ruina toutes les campagnes entre Montmédy et Etain.

En 1622, Rouvres fut encore brûlé en partie avec un grand nombre d'autres
localités par les troupes de Mansfeld.

En 1630, les troupes du Duc de Lorraine logées à Rouvres, Lanhères, Amel,
Senon, Eton firent de "grands maulx, pilleries et exactions".

Rouvres possédait un château qui appartenait aux évêques de Verdun.

Dans l'église, construite en 1865, d'après le style ogival du 16ème siècle,
se trouvaient de riches mosaïques en marbre et de remarquables autel.

Le 24 août 1914 Rouvres fut incendié par les soldats allemands.

Ecarts : Constantine et Lemoulin (fermes) et Rosa (ferme très ancienne).


Abaucourt
Boinville
Chatillon sous les Côtes
Damploup
Dieppe
Grimaucourt en Woëvre
Gussainville
Hautecourt
Hermeville
Moranville
Moulainville

Accueil